octobre 27, 2021

Les rois du Nord

Les Canadiens de Montréal ont remporté cette semaine leur série de deuxième tour contre les Jets de Winnipeg en 4 matchs seulement, ils ont balayé la série et envoyé l’équipe Manitobaine en vacances. Tout ça avoir vaincu contre toute attentes les Maple Leafs de Toronto au premier tour des séries.

Oui, mais… le meilleur joueur des Maple Leafs de Toronto était blessé.

Oui, mais… les Canadiens sans Carey Price ne valent rien.

Oui, mais… le meilleur joueur des Jets de Winnipeg ne jouait pas.

Oui, mais… ils vont se faire sortir au prochain tour, c’est certain.

Notre équipe montréalaise n’a pas connu sa meilleure saison régulière, c’est vrai, c’était une saison remplie de hauts et de bas, d’incertitudes. Plusieurs questions ont été soulevées et certains en ont écopés. 23 dits « experts » avaient même prédit une défaite des Canadiens de Montréal dès le premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

C’est assez de prendre les Canadiens à la légère.

Ils viennent de gagner 7 matchs de séries de suite, trois de ceux-ci en prolongation. Ils ont passé leurs 437 dernières minutes de jeu sur la glace sans jamais jouer du hockey de rattrapage selon le site officiel de la LNH. Je reprends ici les mots du capitaine Shea Weber : « We are playing as one ». Tous pour un, tous avec le même but de remporter les grands honneurs et leur mission n’est pas finie. Bref, les Canadiens de Montréal jouent présentement leur meilleur hockey, chaque joueur connaît son rôle et l’effectue de brillante façon.

Avant tout, j’aimerais aussi parler d’un facteur tellement important au succès actuel de cette équipe. Une personne qui a constamment reçu des critiques, mais qui mérite beaucoup plus de crédits. Marc Bergevin. Il est arrivé en 2012 avec une équipe dont les meilleurs jeunes joueurs à développer étaient Nathan Beaulieu, Jarred Tinordi et Danny Kristo. Il a opté pour une reconstruction lente, et l ‘idée de se créer une banque de choix aux repêchages. Nous voyons aujourd’hui les fruits de cette stratégie. Cette équipe qui a un brillant futur qui s’appuie sur Caufield, Kotkaniemi, Suzuki, Romanov, Norlinder et bien d’autres. Il nous permet de croire cette année en les grands honneurs en étant allé chercher des joueurs d’impact, des joueurs avec du cœur et qui voulait jouer à Montréal et tout donner pour cette ville. Il mérite sans équivoque le trophée Jim Gregory remis au meilleur directeur général de la ligue pour l’année 2021.

C’est un amalgame parfait de jeunes joueurs rempli de fougue et de joueurs expérimentés qui ont déja vécu les séries auparavant, 228 parties de séries éliminatoires pour être plus précis pour Corey Perry et Eric Staal selon le site de statistiques sportives HockeyDB . Une combinaison parfaite entre des grands défenseurs solides et un joueur de centre défensif qui est capable de contrer n’importe quel autre centre de la ligue. Le meilleur gardien du monde. C’est ce qui fait que les Canadiens sont la meilleure équipe du Nord. 

La plus belle chose dans tout cela, c’est que ce n’est pas fini. Il reste du travail à faire, des rondelles à aller chercher dans les coins

Go Habs Go

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *