octobre 27, 2021

Peut-on parler de tout en humour?

C’est une question que je me suis bien souvent posé.

Pour ceux qui auront lu mes autres rubriques, vous aurez compris que j’ai longtemps évolué dans le milieu de l’humour et de l’improvisation.

De l’improvisation, j’en ai fait et vu à m’en rendre malade.

De l’humour, j’en ai regardé et j’ai vu tant d’amis humoristes de la relève se préparer pour des stands up, faire un 10 minutes à 4 soirées d’humour différentes dans la même soirée, je pense que je m’y connais un peu.

D’ailleurs, je leur lève mon chapeau, d’être capable de revenir chaque semaine avec de nouvelles blagues, de nouvelles anecdotes et d’essayer d’être constamment constant(lol). Ça a l’air simple pour le commun des mortels, mais suffit pas d’être drôle pour être humoriste. Il faut continuellement observer ce qui se passe autour de nous, détecter des traits/habitudes communes de société, afin que les gens réussissent à s’associer à ton sketch et en rire. Être humoriste c’est aussi de trouver la ligne entre le drôle pis l’offensant. Laissez-moi vous dire que cette ligne-là est cal*ssement mince.

Ultimement, oui on peut parler de tout en humour. J’en suis convaincue. Cependant, et seulement les plus habiles réussiront à le faire, je crois qu’il faut comprendre l’auditoire auquel nous allons nous adresser, en d’autres mots read the room bruh. C’est difficile à faire, je l’admets, puisque tu ne sais jamais sur quel genre de public tu peux tomber dans une soirée d’humour, mais ce n’est pas impossible. Il faut toujours s’adapter et être en mesure d’improviser au besoin. Si tu fais 2-3 blagues borderline, puis que tu vois que ça ne plaît pas, continue pas dans la même lignée. Tu risques de blesser inutilement au soi-disant profit de la Liberté d’expression, pis ça c’est vraiment pas cool. La même chose s’applique au milieu de l’improvisation. Un joueur d’improvisation qui prend un accent d’une différente culture pour jouer un partisan de ce soi-disant pays, vraiment cool, mais t’es pas obligé de prendre tous les clichés qui viennent avec. Si t’es pas capable de faire ce personnage-là sans ces clichés, fait-le pas. Là je vois déjà les joe connaissant venir me dire : « Ouin, bien là c’est rendu qu’on peut pu rien dire! » Non non, tu peux encore dire ben des affaires, ne dit juste pas des bêtises. C’est pas parce que ta blague tu l’as fait à tes chums lors d’une soirée bien arrosée, pis que tout le monde l’a trouvé ben drôle, que t’es obligé de la répéter devant des gens que tu connais ni d’Ève ni d’Adam. Com’on t’es plus brillant qu’ça Joe!

Bon je m’égare un peu. Tout ça pour dire, que déceler l’ambiance et s’adapter à celle-ci dans n’importe quelle situation, c’est toujours plus payant. Ça fait pas de toi quelqu’un de moins unique, quelqu’un qui a moins de personnalité, ça fait de toi quelqu’un de brillant à mon avis. C’est pour ça que j’te dis, oui tu peux rire de tout, mais fait-le bien pour l’amour de dieu.

Bisou mouillé

Firdaws Hamada

xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *